Pourquoi dit-on "un temps de chien" ?

 

Notre ami le chien n'a pas toujours été aimé et soigné comme il l'est aujourd'hui. Il a été longtemps méprisé et maltraité et, quand le froid, le vent, la pluie faisait rage les pauvres chiens étaient les seuls à rester dehors.

Retour

  Nombre de locutions qui utilisent le mot "chien" comme complément de nom, expriment un désagrément quelconque. L'idée vient de ce que le chien était autrefois considéré comme un être vil et désagréable. On dit "un temps de chien" pour parler d'une pluie diluvienne, d'un temps de neige ou d'un grand froid.