Comment les plantes peuvent-elles grimper sur les murs ?

 

 La tige des plantes grimpantes est munie de vrilles ou de petits disques qui forment ventouses. Ces ventouses adhèrent au mur, y fixant les tiges les unes après les autres et parfois jusqu'au toit. Si on tire sur une de ces tiges on sent une résistance provenant des ventouses qu'on détache du mur.

Retour

  Les tiges de certaines plantes ne sont pas assez rigides pour se redresser à la verticale. Ainsi le lierre, qui utilise les murs comme support, grâce à la transformation de racines adventives, munies de crampons. La vigne s'accroche par des rameaux en vrilles, tandis que la clématite grimpe en utilisant le pétiole des feuilles. Dans tous les cas, la plante s'est adaptée au milieu.