Pourquoi les parachutistes ne se blessent-ils pas en tombant ?

Bien que la surface du parachute ralentisse la descente, le parachutiste risquerait de se blesser s'il n'avait pas été entraîné pendant plusieurs mois à répéter les mouvements qu'il doit exécuter au cours de la descente et de l'arrivée au sol.

Retour

Lorsque le parachute est ouvert, la surface déployée offre une grande résistance à l'air. La vitesse de la chute et considérablement ralentie. Ainsi pour un poids de 100 kilos, la vitesse en chute libre étant de 31 mètres seconde, tombe, avec le parachute, à 4 mètres seconde. De plus, le parachutiste a étudié les positions à donner à son corps au moment de l'atterrissage, pour minimiser les risques d'un traumatisme.