Pourquoi vaccine-t-on les bébés ?

Le vaccin communique au bébé une maladie très faible contre laquelle son organisme est assez fort pour lutter. Cet organisme entraîné à la lutte contre la maladie devient capable de se défendre contre les microbes pendant très longtemps.

Retour

Les vaccinations obligatoires pratiquées dans le très jeune âge contre variole, diphtérie, tétanos, poliomyélite et tuberculose, ont permis une nette régression de la mortalité infantile. On administre à l'organisme des cultures ou des toxines microbiennes atténuées par divers procédés, qui assurent la présence dans le sang et la lymphe de substances de défense, les anticorps. Cette immunité est acquise pour une longue période, et spécifique de la maladie déterminée par le microbe injecté lors de la vaccination.