Pourquoi frissonne-t-on ?

On peut lutter contre le froid par un travail très actif des muscles. L'organisme fait cela de lui-même sans que la volonté intervienne, grâce au frisson qui agite et fait travailler des muscles minuscules que nous avons sous la peau.

Retour

L'homme est homéotherme: la température de son corps reste constante. Quand il fait froid, les pertes et les gains de calories s'égalisent sans cesse. L'homme évite des déperditions de chaleur en portant des vêtements chauds ou ne augmentant les oxydations par un travail musculaire plus intense. A défaut et sans que la volonté intervienne, le frisson, qui fait travailler des quantités de fibrilles musculaires, augmente le taux de combustions internes et rétablit provisoirement l'équilibre thermique.