Comment fait-on le verre ?

Le verre est du sable fondu. Si l'on ajoute de la chaux et des produits chimiques, on peut obtenir du verre coloré ou du verre transparent de meilleure qualité. Le verre fondu est pâteux: on peut alors le mouler et souffler de vraies bulles de verre.

Retour

Le mélange vitrifiable est fait de silices, donnée par des sables blancs, ou par du quartz, et de carbonates, nitrates et sulfates alcalins. On chauffe le mélange pulvérulent dans des fours, avec des oxydes métalliques pour la coloration, et des catalyseurs. La masse est brassée avec les gaz qui se dégagent pendant la fonte. A l'affinage, la température s'élève, et le bain devient limpide après raclage du "fiel" de surface. La masse est alors ramenée à la température de travail, entre 550° et 1300°.