Pourquoi appelle-t-on ainsi la plume pour écrire ?

On utilisait autrefois, pour écrire, de vraies plumes d'oiseaux, surtout des plumes d'oie, dont on taillait l'extrémité en pointe. C'était très élégant, mais pas très pratique. Alors, on inventa d'autres outils auxquels on garda cependant le joli nom de plume.

Retour

Les hommes ont écrit avec des poinçons d'argile, de pierre dure, de métal, avec des pinceaux, du charbon de bois, du plomb, etc. Au V' siècle, on emploie des plumes d'oie, de cygne ou de corbeau, prises au bout des ailes. La plume d'oie donnait la possibilité de superbes calligraphies, et est restée en usage jusque vers 1830. L'outil que nous connaissons, dès l'école primaire, continua, par habitude, de s'appeler « une plume ».