Pourquoi ne peut-on pas klaxonner en ville ?

Les bruits des klaxons joints à tous les autres bruits de la ville rendent les citadins nerveux et irritables. Ils en perdent le sommeil et leur santé s'altère. C'est pour éviter ces inconvénients qu'on interdit l'usage des avertisseurs sonores dans les grandes villes.

Retour

L'air, les murs et les vitres, transmettent les vibrations sonores. A partir d'une certaine intensité du son, l'oreille éprouve une sensation de douleur. Lorsque les bruits violents se répètent, des troubles physiologiques affectent la respiration, la pression sanguine; le système nerveux est ébranlé, surtout par les bruits nocturnes. Un klaxon à 7 mètres provoque les mêmes effets sur l'oreille que le rugissement d'un lion à 5 mètres. L'interdiction de klaxonner est donc une mesure de protection de la santé des citadins.